Carte blanche à trois associations qui proposent chacune une autre façon de voir le cinéma, Light Cone, Collectif Jeune Cinéma et PointLignePlan : une semaine pour découvrir un cinéma différent.

Collectif Jeune Cinéma

Le Collectif Jeune Cinéma présente une programmation structurée, allant des années 1970 jusqu’à aujourd’hui, en trois étapes distinctes et complémentaires :
Une sélection de films porno e video porno primés lors du mythique Festival international du jeune cinéma d’Hyères (1965-1983), festival où se rencontraient, avec ferveur, autour d’une “autre” conception du cinéma, le public, les critiques et les cinéastes.
L’avant-première de Mira Corpora de Stéphane Marti (dont La Cité des neufs portes a été primé au festival d’Hyères de 1977), ardent défenseur du super-8. Un concert et une exposition de photos, issues du tournage, viendront enrichir cet événement.
Une sélection de la création audiovisuelle contemporaine distribuée par le CJC, montrant la diversité et la richesse des pratiques des réalisateurs d’aujourd’hui.

Collectif Jeune Cinéma
11, rue Carpeaux
75018 Paris, France
tél. / fax : (33) 1 44 85 00 72
e-mail : cjcinema@wanadoo.fr
site : www.cjcinema.org

Light Cone

Créé en 1982 par Yann Beauvais et Miles McKane, Light Cone est une association dont le but est la distribution, la promotion et la sauvegarde du cinéma expérimental en France et à l’étranger.
Sa vocation première est d’offrir la possibilité de louer des films expérimentaux à différentes structures culturelles de diffusion telles qu’associations, cinémas, musées, universités, galeries et festivals. Afin d’assurer cette mission, Light Cone s’est constituée en coopérative de cinéastes garantissant aux auteurs la propriété des supports comme des droits des œuvres déposées en vue d’une distribution.
L’association, riche d’une collection de 2500 films (copies super-8, 16 et 35 mm, ainsi que vidéos, DVD et “expanded cinema”), représente plus de 350 cinéastes. Elle prend également en charge la diffusion de ce cinéma par le biais de projections hebdomadaires à Paris (Scratch Projection), de publications et de coproductions de cycles.
Enfin, Light Cone abrite un centre de documentation qui offre un ensemble exceptionnel de documents et de films en consultation, sur les classiques de l’avant-garde comme sur les pratiques filmiques contemporaines. Il intègre, depuis 1999, la collection des Archives du film expérimental d’Avignon (Afea).
Light Cone est soutenue par le Centre national de la cinématographie, la Mairie de Paris et le Conseil régional Île-de-France.

Light Cone
12, rue des Vignoles
75020 Paris, France
tél. : (33) 1 46 59 01 53
fax : (33) 1 46 59 03 12
e-mail : lightcone@lightcone.org
site : www.lightcone.org

pointligneplan

Depuis cinq ans, pointligneplan invite des artistes et des cinéastes à présenter un travail qui témoigne, à nos yeux, d’une approche intéressante et singulière des images et du récit. Ces œuvres interrogent un imaginaire commun et balisent un territoire élargi où circule et se réfléchit l’idée du cinéma. Quelques années après sa création, pointligneplan est devenu le titre d’une collection d’ouvrages édités par Léo Scherer, collection qui compte déjà un recueil anthologique et deux titres monographiques.
pointligneplan devient aussi occasionnellement distributeur afin de prolonger la visibilité de certains films.
Le collectif reçoit le soutien de la Délégation aux arts plastiques du Ministère de la Culture, du CNC, du Groupe de recherches et d’essais cinématographiques (GREC) et de la Ville de Paris.

pointligneplan
1, promenée supérieure
94200 Ivry-sur-Seine, France
e-mail :
contact@pointligneplan.com
site :
www.pointligneplan.com

Ce programme sera présenté  à l’Entrepôt (Paris 14e), par Vincent Dieutre, Marcel Mazé (président fondateur du Collectif Jeune Cinéma), Raphaël Sevet (coordinateur du Collectif Jeune Cinéma), Maurice Lemaître (cinéaste), Stéphane Marti (cinéaste), Yann Beauvais (cinéaste et Président fondateur de Light Cone) et Christian Merlhiot (cinéaste, Point Ligne Plan).

Leave a Comment